Sadirac une longue histoire

Tout travail de mémoire a son origine propre. Les uns racontent ce qu’ils ont vu, les autres ce qu’ils ont recueilli parmi les traces laissées par d’autres. Je veux tenter moi aussi de goûter aux joies de coucher sur le papier une histoire, celle de mon village. Que de choses, perdues à jamais, auraient dû être conservées. De nombreuses pages de cette histoire se sont inexorablement effacées des mémoires.
Mais, comme vous allez le constater, il en subsiste encore de beaux moments et je ne rougis pas d’offrir à mes contemporains, préoccupés par bien d’autres soucis, ce récit sur le passé de Sadirac.

(29)